Portail Officiel du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba.

Accueil > DECOUVERTES > Serigne Mbaye DIAKHATE : Une des grandes figures du Mouridisme (...)

Serigne Mbaye DIAKHATE : Une des grandes figures du Mouridisme !

jeudi 6 novembre 2014, par Administrateur

Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son inspiration ne provient que de son amour et de son attachement indefectible envers ce dernier. Lorsque le néophyte sous l’impulsion de la décision spirituelle déserta le village de KALLA pour s’engager dans la voie de la quête de l’agrément de Dieu, sa resolulion lui valut une alchemie et une experience spirituelle qui l’ont paré de vertues et l’ont propulsé élevé au rang des pieux .

Il découvrit les béatitudes de la voie de la soumission par la grace de son Maitre
L’hostilité que ses pairs lui manifestaient pour avoir prêté allégeance au CHEIKH en renoncant aux honneurs et aux biens terrestes lui a taille la plume et l’a inondé d’inspiration. Il reçut l’odre d’écrire pour exhorter ces derniers à s’éveiller et ses condisciples à la perseverance , à la patience, à la longanimite et à l’observance des prescriptions.
Mais ce qui fait la particularité de AababaKar Sadiq ,c’est qu’il circonscrit la totalite de son œuvre à faire l’apologie des differents aspects de l’ éducation spirituelle que son Maitre a rehabilitée.
C’est d’ailleurs ce que nous confirme un de ses contemporains SERIGNE MOR KAIRE à travers ce beau vers : Tout homme intelligent qui prête attention à tes vers n’est plus ingrat, il se démarque des futilités et se consacre à la devotion. La quasi totalite de son œuvre est composée essentiellement de courts poèmes. Ce moraliste dont l’enseignement porte en grande partie sur le prefectionnement spirituel aucune concession dans son souci permanent d’édifier tous les croyants sur le statut d’heritier du PROPHETE desormais et definitivement acquis par KHADIM RASOUL . Ainsi dans le cadre de cette exposition nous classerons les poèmes de SERIGNE MBAYE DIAKHATE suivant cinq thèmes
A°) Panégyrique du CHEIKH B°) Témoignage d’allégeance et de reconnaissance C°) Perfectionnement spirituel D°) Comportement du Mouride envers son maitre spirituelle E°) les vertus du mouride
Ce travail est loin d’etre exhaustif est revelateur de la place qu’occupe la littérature mouride d’expression wolof dans les valeurs culturelles du mouridisme.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document