Portail Officiel du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba.

Accueil > Le Fondateur du Mouridisme > La méthode d’éducation du cheikh :

La méthode d’éducation du cheikh :

samedi 1er novembre 2014, par Administrateur

A partir des principes évoqués plus haut, Cheikh Ahmadou Bamba a mis en place des centres d’éducation et d’enseignement dans différents endroits et les a confiés à ses grands disciples. Parmi ces centres on peut noter ceux de Tûbâ (Touba), Dâru-s- Salâm, Dâru-l- Mannân (Darou Marnane), Dâr-ul- ‘Alîm-il- Khabîr (NDame), etc.

Dans ces centres, l’adepte recevait un enseignement théorique dans les domaines du tawhîd, du fiqh et du tasawwuf) auprès d’un maître qui l’engageait en même temps à mettre la théorie en pratique. D’autre part, il y apprenait les métiers manuels sur lesquels reposait la vie d’alors. L’objectif du cheikh était de former des générations qui puissent compter sur elles-mêmes pour leurs besoins religieux et matériels et qui soient de bonne morale, loin des dérives et des bida’ (innovations).
O jeunes ! occupez-vous de la droiture et du savoir
et ne vous occupez de rien d’autre.
Occupez-vous de la mémorisation et de la lecture
et évitez les assemblées qui mènent vers la perdition
(tazawwud-us- sigâr = Viatique des jeunes)

Que tout le monde sache
que celui qui va à l’encontre de la vérité sera maudit.
Et la vérité c’est de commencer par le tawhîd
puis le fiqh et ensuite le tasawwuf
En suivant la doctrine de ceux qui suivent la Sunna
et le Consensus ; c’est cela la protection.
(Magâliq-un- nîrân = Les verrous de l’Enfer)

Châtiment à celui qui se penche vers la dérive
ou l’abandon de la Sunna du Prophète.
Quiconque, en matière de religion, ne suit pas le Messager de Dieu
est aveuglé et rencontrera la punition.
Evitez les passions et les innovations
et tâchez à tout moment de suivre la voie du Prophète
(Al jawhar-un- nafîs = La perle précieuse)

Son plan de réforme l’a amené aussi à adapter et versifier d’anciens ouvrages que les apprenants de son époque avaient du mal à comprendre pour diverses causes. C’est ainsi qu’il a adapté :
- Umm-ul- barahîn de l’Imam As sanûsi (théologie) qui est devenu Mawâhib-ul- Quddûs
- Al Akhdarî de l’Imam Al Akhdarî (fiqh) qui est devenu Al jawhar-un- nafîs
- l’essentiel des références du tasawwuf qu’il a résumé dans Masâlik-ul- jinân
-  l’ouvrage de l’Imam Ad- dalhâjî (morale et bonne conduite) qui est devenu An- Nahj

De même qu’il a composé des livres dont chacun traite les trois parties de la religion (al- îmân, al- îslâm, al- ihsân). Parmi ceux-ci : Tazawwud-us- sigâr, Tazawwud-ush- shubbân, Jadbat-us- sigâr. Et le Cheikh a composé en vers la plupart de ses ouvrages pour les rendre plus attirants pour les apprenants de son temps.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document