Site Officiel du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba.

Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba.

Accueil > DEPECHES > La ville de Saint-Louis, particulièrement l’Ile, constituée des quartiers (...)

La ville de Saint-Louis, particulièrement l’Ile, constituée des quartiers Sindonie et Lodo, ainsi que les quartiers de Guet Ndar, Goxu Mbathie et Santhiaba, vit au rythme des récitals de khassaïdes en prélude de la commémoration de la prière des deux 2 rakkas, prévue, jeudi.​

lundi 23 septembre 2019, par Administrateur

Des centaines de fidèles mourides sont attendus dans la ville pour perpétuer la prière effectuée le 5 septembre 1895 par le fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul dans le bureau du gouverneur de l’Aof (Afrique occidentale française).

De la place Faidherbe sur laquelle trône la statue de l’ancien gouverneur de l’Afrique occidentale française (AOF), jusque devant la gouvernance, des tentes sont dressées. Des fidèles mourides, venus des différentes localités du pays, défilent tandis que d’autres préfèrent se recueillir dans la cave où le fondateur du mouridisme était retenu avant son départ en exil vers le Gabon.

Assis sous les tentes, de nombreux fideles suivent les récitals de coran et Khassaïdes ou les expositions sur les différents figures à l’honneur à l’occasion de cette 44eme édition du maggal des deux rakkas.

La célébration est précédée des journées dédiées à Mame Diarra Bousso, mère du fondateur du mouridisme, à Serigne Saliou Mbacké, un des Khalifes généraux des mourides. Il est également prévu une journée dédiée à Mame Cheikh Ibrahima Fall, suivie de la nuit du parrain de l’évènement, Serigne Darou Hassan Ndiaye.

Le président du Kurel (comité d’organisation) des deux rakaas, Ameth Fall, a assuré que toutes les dispositions dans les domaines de l’hébergement, la sécurité et la restauration sont prises.

Selon un document remis à la presse, la célébration de la prière des deux rakaas est vécue un peu partout en Afrique, en Europe et en Amérique, avec l’institutionnalisation des ‘’Bamba Days’’, une journée qui compte ‘’parmi les manifestations importantes du calendrier culturel religieux musulman en Amérique’’.

Le texte ajoute que Saint-Louis ‘’a acquis par les grâces liées à cette commémoration des deux Rakaas de Khadimou Rassoul, une renommée en islam qui impose ce fait religieux comme partie intégrante de son calendrier culturel religieux’’.

A l’occasion de la commémoration de la prière des deux rakkas, les pèlerins visitent les endroits où Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké a séjourné à Saint-Louis, notamment la gouvernance, le jardin d’essai, le laboratoire de Sor, l’école Khayar Mbengue, l’école Cheikh Touré située à Guet Ndar, devenus ‘’de hauts lieux de mémoire porteurs aujourd’hui de valeurs historiques’’.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.