Portail Officiel du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba.

Accueil > NEWS > "Leylatoul khadr’’ 2018 à Touba : le gouverneur de Diourbel rassure le comité (...)

"Leylatoul khadr’’ 2018 à Touba : le gouverneur de Diourbel rassure le comité d’organisation

mercredi 6 juin 2018, par baye mouride dieng

Le gouverneur de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndaw, assure que des dispositions ont été prises pour que "la nuit du destin" (leylatoul khadr), dont l’édition 2018 sera commémorée par la communauté mouride le jeudi 7 juin prochain à Touba, se déroule dans de bonnes conditions.

"La nuit du destin’’, ’’leylatoul khadr’’ en langue arabe, correspond à la nuit au cours de laquelle est intervenu la première révélation du Coran. Elle est considérée comme bénie chez les musulmans et se situe dans les dix dernières nuits du mois de ramadan, un jour impair.
"Nous avons pris bonne note des demandes dans les différents domaines et nous allons essayer de satisfaire ces demandes", a-t-il dit vendredi au cours d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs du "Leylatoul khadr".
Selon lui, l’administration et la commune vont faire en sorte de "remplir convenablement leurs engagements".
Le gouverneur et les services compétents se sont engagés à s’en remettre à la hiérarchie, s’agissant des besoins ne pouvant pas être pris en charge au niveau régional.
Des dispositions seront également prises pour assurer la sécurité lors de cet évènement à travers les différents sites religieux de la capitale du mouridisme.
"Nous avons retenu donc en termes de sécurité, la gendarmerie, la police, les sapeurs-pompiers" pour une bonne organisation "au niveau des différents sites y compris les points de cuisson", a souligné l’autorité administrative.
Serigne Cheikh Abdou Lahat Mbacké, président du comité d’organisation a dit toute sa satisfaction relative aux engagements pris par le gouverneur et les services régionaux pour la bonne tenue de cet évènement religieux.
"La famille est rassurée par les engagements qui ont été pris par l’administration mais également par la mairie de Touba", a-t-il fait savoir.
Il a rappelé que les chefs de service, par le passé, "ont toujours respecté les engagements pris pour la célébration des manifestions religieux" similaires.
"On a jamais eu de couac ni de problème avec les services qui composent le CRD, les engagements ont toujours été respectés et il y a pas de raison qu’il n’en soit pas ainsi cette année", a relevé le président du comité d’organisation.
Le guide religieux a insisté sur la nécessité des mesures retenues, compte tenu du nombre important de fidèles attendus à Touba, ajoutant que "l’édition de cette année connaitra un cachet particulier parce que le khalife général des mouride va passer tout le mois de ramadan à Touba".

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document