Fil d'Actualités

EN ROUTE VERS LE GABON; DOCUMENTAIRE INÉDIT DU COMITÉ D'ORGANISATION...
Une Grande marche dans les artères de Libreville au Gabon
Prière du vendredi 23 octobre 2015 à la Mosquée de la Montagne Sainte à Libreville
Le Comité d’Organisation du Grand Magal de TOUBA est arrivé au Gabon.
Lancement Semaine Culturelle Cheikh Ahmadou Bamba au Gabon : Visite de la Montagne Sainte
Point de presse du Comité d’organisation du Grand Magal de TOUBA

A 48h de la célébration du grand Magal : Touba commence à accueillir ses premiers pèlerins - Portail Officiel du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba.
Accueil > INFO EN CONTINU > A 48h de la célébration du grand Magal : Touba commence à accueillir ses (...)

A 48h de la célébration du grand Magal : Touba commence à accueillir ses premiers pèlerins

lundi 6 novembre 2017, par baye mouride dieng

A 48h du grand Magal, ce n’est pas encore le grand rush, mais Touba commence à accueillir ses premiers hôtes. Les habitants de la ville sainte font les derniers réglages pour un séjour confortable des pèlerins. Les autorités politiques se sont aussi dépêchées dans la capitale du Mouridisme pour témoigner de leur solidarité.

Un petit sac en bandoulière, Moustapha se presse vers la porte d’entrée de la Grande mosquée de Touba. Il profite de son avance de quelques jours pour effectuer ses « ziarras » en toute tranquillité avant la ruée vers ce lieu de culte où reposent d’illustres fils de Cheikh Ahmadou Bamba dont Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, Serigne Fallou, Serigne Abdoul Ahad ou encore Serigne Saliou Mbacké, etc.

Leurs mausolées drainent du monde en cette période de ferveur et de dévotion. Ce jeune venu de Dakar dès les premières heures de l’après-midi en ce dimanche, 5 septembre, a trouvé, depuis quelques années, la bonne formule : venir tôt pour s’acquitter correctement de ses « ziarras ». « Depuis trois ans, je viens à trois jours du Magal. De ce fait, j’ai le temps et la tranquillité nécessaires pour effectuer tous mes « ziarras ». J’aurais aussi le temps de me reposer et de préparer le Magal proprement dit », explique Moustapha. Ce n’est pas encore la grande affluence à Touba, mais la cité religieuse commence à accueillir ses premiers pèlerins. Les habitants de la ville sainte sont aussi prêts à accueillir leurs hôtes. « A Touba, les pèlerins sont rois. En plus de leur donner à boire et à manger, nous allons aussi leur céder nos chambres », déclare Fama Niang, habitante du quartier Ndamatou, qui vient faire ses dernières courses au marché Ocass.

Touba a changé de visage
C’est aussi une ambiance de fête dans toutes les concessions des autorités religieuses de la cité. Les préparatifs du grand Magal y vont bon train. Au fur et à mesures que l’événement s’approche, les disciples arrivent des quatre coins du pays et partout à travers le monde. Pour l’édition 2017 du grand Magal, Touba a changé de visage. Toutes les installations anarchiques ont été démolies sur recommandation du khalife général des mourides, Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké. Du coup, les rues se sont élargies. La circulation devient ainsi plus facile pour les piétons. Les automobilistes sont aussi sensibilisés sur le code de conduite à tenir. A cet effet, Cheikh Oumar Gueye, le directeur des Transports terrestres qui était à Touba, y lancé la traditionnelle campagne de sensibilisation. Le ministère des Infrastructures a également innové avec un camp de six jours. A 48 heures du grand Magal de Touba, toutes les dispositions semblent être prises pour un bon déroulement.

 
 

© 2015 - Tous droits réservés

Comité d'Organisation du Grand Magal de Touba.